Illustration de cas: médicaments

Beaucoup de parents s’inquiètent des conséquences de l’utilisation à long terme de médicament sur le corps et le cerveau de leur enfant en voie de développement. Dans un cas, il avait été conseillé par l’équipe de traitement de l’Hôpital général juif que leur enfant soit prescrit du Ritalin pour voir si son comportement impulsif ne puisse être réduit.

Les parents ont préféré essayer un programme de produits biologiques pour aider, et ont utilisé des suppléments Omega 3. Pendant une période de quelques mois, cela à semblé avoir peu d’effets positifs sur le comportement impulsif et perturbateur de leur fils. Malgré le fait qu’il soit un enfant intelligent, il ne pouvait pas maintenir le même niveau de travail que ses camarades, et cela avait un effet négatif sur son estime de soi. Il avait aussi été suggéré par l’école qu’il ne participe pas aux sorties scolaires à cause de son comportement.

Au cours de notre travail ensemble, nous avons continué à regarder les options pour leur fils, et discuter des points de vue et du raisonnement des parents. Après beaucoup de délibération et de recherche, les parents ont été d’accord d’essayer le Ritalin. Leur fils a été aidé pendant que nous le suivions, sa capacité de concentration s’est améliorée pendant le traitement, et au bout d’un moment il a pu participer aux sorties scolaires.

 

Cas suivant: les besoins des parents