Blog

à la Une

Des activités à faire cet été avec vos enfants

  1. Inscrire votre enfant à un camp de jour. Choisir un camp qui l’intéresse: il y a plusieurs camps spécialisés tels que des camps de sports, de danse, de cuisine, de théâtre, de sciences et de musique.
  2. Prendre le temps de lire avec votre enfant. En pratiquant la lecture, ils entament une meilleure confiance et sont mieux préparés pour l’année scolaire.
  3. Inscrire votre enfant à des cours de natation. Vérifier les programmes offerts à votre centre récréatif communautaire. Souvent, ils offrent des leçons gratuites ou à prix réduits.
  4. Faire un voyage de fin de semaine. Sans doute, la ville est resplendissante pendant l’été. Cependant, ce peut être amusant de voyager et de s’évader de la ville pour un bref moment. Des destinations accessibles: les laurentides, les cantons de l’est, la Gaspésie et le Vermont.  
  5. Déguster de la crême glacé ensemble avec votre enfant. Ca-Lem offre des saveurs créatives tels que Smores, Nutella, fraises lychee et graines de sésame. Ils offrent également une nouvelle saveur chaque semaine!

    calem
    Source: https://dailyhive.com/montreal/jet-black-ice-cream-montreal
  6. Aller aux ventes de trottoirs, aux marchés d’alimentation, aux foires…
  7. Visiter la plage.
  8. Aller au zoo.
  9. Aller à la Ronde.
  10. Aller au Festival du Cirque au mois de Juillet. Il y a pleins d’événements gratuits planifiés qui se déroulent sur la rue Saint Denis.
  11. Participer à la Mini Coupe Rogers (le 21, 23 et 24 juillet; ouvert à tous). Pour la première journée, les enfants ont l’opportunité de rencontrer une joueuse du WTA. La compétition finale entre les jeunes joueurs a lieu en fin de semaine.
  12. Aller au festival Juste pour rire.
  13. Faire des popsicles maisons ou des smoothies avec votre enfant.
  14. Organiser une vente de limonade. Cette activité stimule l’apprentissage des notions sociales et mathématiques.
  15. Faire de l’exercice avec votre enfant. Prendre des marches, faire de la bicyclette, de la corde au saut, jouer au Frisbee, danser sous les arrosoirs!
  16. Visiter le parc Jean Drapeau. Ils offrent pleins d’activités telles que le parc aquatique Aquazilla, la natation, la location de bateaux et on peut même découvrir l’art public.
  17. Inviter votre famille chez vous et organiser un barbecue.
  18. Organiser un picnic au lac des Castors. La montagne est comblée d’activités et de beautés pendant l’été. Faire un tour de pédalos, prendre une marche et profiter de la nature.
  19. Assister à des concerts extérieurs offerts gratuitement.
  20. Préparer une activité artistique pour votre enfant. Faire du tie-dye, fabriquer des bracelets, faire sécher des fleurs, peinturer des roches…
  21. Faire des dessins en craie sur le trottoir.

    ChalkPromptsCards-8-of-7
    Source:  https://thelittlesandme.com/sidewalk-chalk-drawing-ideas-for-kids/
  22. Aller à la cueillette des fraises et bleuets.
  23. Assister au spectacle des feux d’artifices dans le Vieux Montréal. Le spectacle est véritablement éblouissant – à ne pas manquer cet été.

Ressources:

  1. https://economiesetcie.com/2018/06/vacances-ete-activites-gratuites/
  2. https://www.educatout.com/activites/complementaires/variees/la-periode-de-l-ete.htm
  3. http://www.parfaitemamanimparfaite.com/2017/07/50-idees-dactivites-a-faire-cet-ete.html
  4. http://www.montrealpourenfants.com/on-sort-on-samuse.html?CID=322

Image: https://www.sandyspringmuseum.org/event/free-ice-cream-social/children-eating-ice-cream/

à la Une

En dehors des cours: L’importance des activités parascolaires

Les activités parascolaires permettent aux enfants d’acquérir de nouvelles habiletés et des aptitudes qui facilitent le développement social, intellectuel, athlétique et artistique. Encouragez votre enfant à essayer de nouvelles choses, même si cela leur semble effrayant. Les activités parascolaires peuvent enrichir la vie scolaire de votre enfant, en le permettant de découvrir de nouvelles passions. Voici quelques idées d’activités auxquels votre enfant pourrait s’intéresser.

Sports

Habiletés : Collaboration, esprit d’équipe, persévérance, habiletés sportives

Activités : Basketball, soccer, hockey, patinage artistique, danse compétitive, tennis, volleyball, ski, faire de la voile, la natation, les arts martiaux, des cours de « spin », la gymnastique, l’équitation

Option économique : Vérifiez les activités offertes par votre centre récréatif local. Souvent, ils offrent une sélection de cours gratuits ou à bas prix.

Arts

Habiletés : Habiletés artistiques, créativité, un esprit ouvert

Activités : La danse, le théâtre, les arts visuels, la poterie, la sculpture, des cours de chant, apprendre à jouer un instrument, faire partie d’un groupe musical, l’écriture créative, des cours de cuisine, la photographie

Option économique : Consultez la liste d’activités offertes à votre musée local – souvent, ils offrent des cours d’art pour enfants. Les orchestres organisent parfois des cours gratuits pour enfants, leur donnant l’opportunité d’essayer de nouveaux instruments et de recevoir de l’instruction professionnelle. Si votre enfant souhaite jouer un instrument, choisissez un instrument usé ou louez en un.

Service communautaire

Habiletés : Altruisme, lien avec la communauté, générosité, un esprit ouvert

Activités : Faire du bénévolat à une banque alimentaire, un abri pour animaux, une résidence pour personnes âgées ou à une organisation locale

Sciences/maths

Habiletés : Connaissances scientifiques et mathématiques, habilité de travailler en équipe, persévérance

Activités : Club robotique, participer à la foire des sciences, club de science et technologie, Mathletes, cours technologiques

Langue et culture 

Habiletés : Compétence de langue, connaissances culturels, curiosité

Activités : Un club ou un cours de langue

Option économique : Visez à embaucher un étudiant. Souvent, ils offrent des cours à bas prix. Vous pourriez également voir si un ami ou un membre de votre communauté, sera prêt à offrir des cours à prix réduit.

La nature et l’environnement

Habiletés : L’indépendance, l’aptitude de résoudre un problème, le leadership, l’appréciation de la nature, la responsabilité

Activités : Scouts, Girl Guides, camps d’été, expéditions, le jardinage, un club environnemental

Option économique : Souvent les frais d’enregistrements pour un groupe civique peuvent être annulés pour ceux qui exigent de l’aide financière.

Clubs spécialisés

Activités : Un club d’échecs, un club de Lego, un club de couture, un club de jeux-questionnaire, un club de lecture, un club d’écriture

Option économique : Vérifiez les activités offertes à votre bibliothèque locale. Parfois, les bibliothèques offrent des clubs de lecture ou d’écriture. De plus, elles organisent souvent des activités moins dispendieuses tels que des ventes de livres usées.

Ressources :

  1. https://www.enfant.com/votre-enfant-3-5-ans/activites-loisirs-jeux/8-activites-extra-scolaires-pour-mon-enfant/
  2. https://www.ymcaquebec.org/fr/Jeunesse
  3. http://www.education.gouv.qc.ca/commissions-scolaires/soutien-financier/jeunes-actifs-au-secondaire/quelques-exemples/

Image: https://toxicfreefuture.org/healthy-living/healthy-kids/choosing-safer-products-art-and-craft-supplies/

 

 

 

à la Une

Les enfants et les médias sociaux

De nos jours, on retrouve (en grand nombre) plusieurs jeunes enfants avec des comptes Facebook, Instagram et Snapchat. Dès un jeune âge, il est donc important que les enfants sachent comment se comporter en ligne. Voici une liste de choses à garder en tête, lorsqu’ils interagissent avec les médias sociaux.

  • Afin de protéger les informations personnelles de votre enfant, vous pourriez mettre en place des hautes mesures de sécurité.
  • Assurez-vous que votre enfant ne divulgue pas d’informations personnelles en ligne, tels que son adresse ou son numéro de téléphone.
  • Encouragez votre enfant à limiter les ‘amis’ qu’ils ajoutent sur les médias sociaux. (Par exemple, vous pourriez suggérer qu’ils ajoutent seulement de la famille et des  amis proches.)
  • Si votre enfant est très jeune, encouragez-le à vous consulter avant de poster en ligne. Si vous lui accorder plus de confiance, mettez l’emphase sur le fait que l’Internet n’oublie jamais. Au fait, les postes sont souvent indélébiles – une copie d’une photo ou d’un poste existera toujours. Il est donc important que les enfants adoptent un comportement qui vise leurs meilleurs intérêts à long terme.
  • Surtout pour les jeunes enfants, il est recommandé de surveiller leur activité en ligne en sachant leur mot de passe. Vous pourriez aussi télécharger certaines applications qui peuvent surveiller leur activité (Consultez ce site pour une liste d’applications)
  • Si l’usage des médias sociaux nuit à leurs études, leur sommeil, leur vie sociale ou leur santé physique et mentale, n’hésitez pas à limiter leur temps devant un écran. Par exemple, vous pourriez introduire une politique qui exige que les téléphones n’ont pas leur place à table, avant d’aller au lit ou avant d’avoir fini les devoirs. De plus, vous pourriez établir une limite fixe sur le nombre d’heures que votre enfant passe devant son téléphone.

L’important est de communiquer avec votre enfant. Établissez des règles. Exprimez vos craintes. Aidez-les à adopter un comportement approprié en ligne. Le but est de viser leur sécurité et leur bien-être, tout en les permettant de s’amuser en ligne.

Pour plus de conseils, consultez les sites Web ci-dessous :

Image: https://www.scarymommy.com/your-kids-social-media-request/

à la Une

L’importance du sommeil pour les enfants

Si votre enfant éprouve souvent de la fatigue, il n’obtient probablement pas la qualité et le montant de sommeil dont il a besoin. Ce temps de repos est essentiel. Le sommeil aide à maintenir la santé physique et mentale de votre enfant, et à accroitre son succès à l’école.

À long terme, le manque de sommeil peut contribuer à…

-Accroitre le niveau de stress (ce qui peut mener à l’anxiété et à la dépression)

-Un manque d’énergie

-Une mauvaise humeur

-Affaiblir le système immunitaire

 Combien d’heures de sommeil votre enfant devrait-il obtenir?

La société de pédiatrie du Canada recommande que les enfants de 5-10 ans obtiennent 10-12 heures de sommeil.

Comment obtenir ces heures de sommeil :

Établir un horaire de sommeil et aider votre enfant à suivre une routine avant d’aller au lit. Cette structure peut aider votre enfant à se détendre et à mieux s’endormir. La routine peut inclure des activités de détente, tels que la lecture, un bain chaud, de la musique classique…

Une liste de choses à éviter avant d’aller au lit :

-Éviter d’utiliser la technologie car les écrans peuvent stimuler le cerveau

-Éviter de consommer des stimulants, tels que le chocolat ou d’autres produits qui contiennent de la caféine

-Éviter l’exercice avant d’aller au lit

Noter que si votre enfant éprouve régulièrement des problèmes de sommeil, il est peut-être temps de consulter un docteur.

Ressources :

 

à la Une

La retraite de Jane Bourke, directrice

Au mois de Juillet, l’équipe psychiatrique pour enfants a organisé une célébration pour Jane Bourke, la coordinatrice de l’équipe de soins transitionnels. Jane, la directrice de l’équipe depuis 2006, prend sa retraite cette année. On la remercie pour son travail exceptionnel et on lui souhaite que le meilleure pour l’avenir.

IMG_7174 (2).jpg

à la Une

Comment réduire le stress de votre enfant

1.  Soyez organisé.

  • Encouragez votre enfant à utiliser un agenda afin de mieux équilibrer les devoirs et les activités après l’école. Ce système d’organisation peut apaiser le stress de votre enfant. De plus, votre enfant peut personnaliser son agenda à l’aide d’autocollants et de marqueurs colorés, afin de rendre la tâche plus amusante.

crystal1[1]

Préparez le lunch de votre enfant à l’avance afin de réduire le stress de départ le matin.

2.Laissez du temps libre pour votre enfant. Ce temps est flexible – un moment où votre enfant peut poursuivre ses propres intérêts, tels que pratiquer un sport, faire de la lecture, peinturer, danser, écrire…

3.  Établissez une heure de sommeil pour votre enfant et respectez-là. Assurez-vous que votre enfant obtient assez de sommeil (pour les enfants âgés de 7 à 11 ans, le montant de sommeil recommandé est de 10-11 heures.)

4. Soyez toujours à l’écoute. Si votre enfant éprouve de l’anxiété dans une situation, faites place à la conversation. Validez les craintes et les anxiétés de votre enfant et visez une solution ensemble. (Pour d’autres conseils sur l’anxiété, consultez https://www.quebec.ca/sante/conseils-et-prevention/sante-mentale/anxiete-chez-les-enfants/.)

D’autres ressources :

1)      https://www.viedeparents.ca/lanxiete-chez-enfants-2/

2)      http://www.canalvie.com/famille/education-et-comportement/articles-education-et-comportement/stress-enfants-1.1425146

à la Une

“Votre lien entre l’école et l’hôpital” Carol-Anne Blanshay et Anne Smart et la transition scolaire

Carol-Anne et Anne soutiennent l’enfant à travers la transition scolaire. Leur but est d’aider l’école à fournir un meilleur soutien pour l’enfant afin de faciliter la période de transition.

Carol-Anne et Anne apprennent à connaitre les enfants du programme de l’hôpital psychiatrique pour enfants en les observant. L’équipe psychiatrique pour enfants commence en identifiant les enfants et les familles qui pourront, à leurs avis, bénéficier d’un suivi psychiatrique. Les cas sont ensuite divisés entre Carol-Anne et Anne, selon la location géographique de l’école. Chaque école fonctionne différemment. Donc, la division des cas permet à l’Équipe de Soins Transitionnels de mieux se familiariser avec les différentes écoles et de mieux répondre aux besoins individuels des enfants.

Carol Anne Photo
Carol-Ann Blanshay, MA, BA

L’équipe travaille avec l’administration de l’école et les professeurs afin d’établir un plan de transition personnalisé. Carol-Anne demande aux professeurs et à l’administration de l’école de toujours maintenir des lignes de communication ouvertes. Elle encourage les professeurs de solliciter leur aide n’importe la sévérité du problème. Carol-Anne explique aux professeurs qu’ensemble ils forment une partie intégrale de l’équipe. En fait, les professeurs s’occupent de la tâche la plus importante –  celle de l’observation. Carol-Anne les rassure que son équipe sera toujours là comme ressource, pour les soutenir et les aider à naviguer à travers les moments les plus difficiles. L’Équipe de Soins Transitionnels offre des stratégies qui visent à gérer le comportement de l’enfant. Lors du suivi, l’équipe fréquente souvent les différentes écoles. Pendant ces visites, l’équipe observe l’enfant en classe afin d’évaluer son progrès, éviter la régression et évaluer la manière dont il répond aux différentes situations. L’équipe de Carol-Anne et Anne souligne l’importance de la continuité – leur suivi personnel et approfondi motive les enfants à maintenir le progrès qu’ils ont fait lors du programme.

En adressant les besoins de l’enfant et du personnel de l’école, Carol-Anne et Anne établissent un plan d’action. Souvent le plan est divisé en petites étapes, pour facilement suivre le progrès de l’enfant et accroitre son sentiment d’accomplissement personnel. Par exemple, un professeur à l’école primaire a demandé à un enfant d’identifier les difficultés scolaires qui l’ont accablé au cours de la semaine. Anne a décidé de lui fournir une liste pour chaque sujet, pour que l’enfant puisse facilement noter ses difficultés académiques. Vers la fin de la semaine, l’équipe a pu mieux identifier et adresser les difficultés que l’enfant éprouvait.

La transition risque d’être plus difficile avec un manque de lien positif entre l’école et la famille. La tâche de l’enfant, comme l’explique Anne, est de démontrer son progrès et d’exemplifier ce qu’il a appris à l’hôpital. Les enfants sont souvent comblés d’émotions mixtes au sujet de leur retour à l’école. Ils sont fiers de leur progrès. Cependant, ils ont peur de régresser, de perdre ce sentiment de fierté, de décevoir leur famille et leurs professeurs. Anne a mentionné un cas où une mère avait l’intention de retirer son enfant de l’école à cause des tensions entre sa famille et l’administration. Anne s’est donc impliqué dans la situation, en agissant comme un lien entre l’école et les parents. Sans son intervention, la situation aurait pu se dérouler de manière très différente et négative.

rsz_pastedgraphic-2
Anne Smart

Le programme de Carol-Anne et Anne continue de connaitre un grand succès. Les administrations scolaires remarquent souvent des changements positifs dans le comportement de l’enfant suite au traitement à l’hôpital Juif. À la fin du programme, les enfants sont capables de transférer ce qu’ils ont appris à l’hôpital dans leur milieu scolaire. Carol-Anne explique que le niveau de succès varie énormément. Par exemple, une étudiante, après avoir suivi le programme, a éprouvé un grand sentiment d’accomplissement personnel et une meilleure confiance en soi. Pour une adolescente qui souffrait d’un manque de confiance, son succès fut énorme.

Ensemble, Anne et Carol-Anne sont une ressource flexible et créative – des qualités qui contribuent sans doute au succès de leur équipe.

Bleue sarcelle pour l’Halloween

French Teal Pumpkin BannerÀ l’approche de l’Halloween, des familles partout au Canada se préparent pour cette occasion amusante. L’option la plus populaire est certes l’achat de bonbons, mais certains enfants souffrant d’allergies alimentaires peuvent aussi être en danger. De nombreuses collations d’Halloween contiennent des ingrédients auxquels les enfants peuvent être allergiques, notamment les produits laitiers, les noix, les arachides, les œufs, les produits à base de blé et le soja. Alors, lorsque vous achetez des bonbons à l’Halloween, pourquoi ne pas acheter aussi des friandises non alimentaires?

C’est l’idée principale du projet ‘Teal Pumpkin’ mené par FARE (Food Allergy Research & Education). Ils ont créé une initiative qui promeut une fête d’Halloween inclusive et sécurisée en encourageant les familles à proposer aux enfants une option non alimentaire. Pour participer à cette initiative, il suffit de placer une citrouille bleu sarcelle à votre porte. Il vous suffit de peindre une sarcelle citrouille ou d’imprimer une pancarte trouvée sur leur site Web à l’adresse: https://www.foodallergy.org/education-awareness/teal-pumpkin-project/free-resources. Vous pouvez également ajouter votre maison à la ‘Carte de citrouille sarcelle’ (voir ci-dessous). Cela permettra aux enfants de trouver plus facilement votre maison le soir d’Halloween.

Teal Map

[Sourcehttps://www.foodallergy.org/education-awareness/teal-pumpkin-project/map ]

Besoin d’idées pour un festin non-alimentaire? Voici quelques excellents:

  • Fournitures scolaires fantasmagoriques
  • Bijoux de jouet: bracelets, bagues ou colliers
  • Bâtons lumineux, mini Slinky, superballes
  • des sifflets
  • Stickers à thème Halloween
  • ou même des bulles

Il existe des friandises non alimentaires à éviter, car elles contiennent des allergènes. Certains exemples incluent des argiles à base de blé ou des jouets contenant du latex.

En fin de compte, la citrouille sarcelle est un excellent moyen de sensibiliser le public aux allergies alimentaires et de protéger les enfants. De cette façon, tout le monde peut profiter d’Halloween! Pour plus d’idées (site Anglais):

  1. https://www.foodallergy.org/education-awareness/teal-pumpkin-project
  2. https://www.foodallergy.org/education-awareness/teal-pumpkin-project/ideas-for-non-food-treats

Image: https://avec-plaisir.fr/halloween-allergies