“Votre lien entre l’école et l’hôpital” Carol-Anne Blanshay et Anne Smart et la transition scolaire

Carol-Anne et Anne soutiennent l’enfant à travers la transition scolaire. Leur but est d’aider l’école à fournir un meilleur soutien pour l’enfant afin de faciliter la période de transition.

Carol-Anne et Anne apprennent à connaitre les enfants du programme de l’hôpital psychiatrique pour enfants en les observant. L’équipe psychiatrique pour enfants commence en identifiant les enfants et les familles qui pourront, à leurs avis, bénéficier d’un suivi psychiatrique. Les cas sont ensuite divisés entre Carol-Anne et Anne, selon la location géographique de l’école. Chaque école fonctionne différemment. Donc, la division des cas permet à l’Équipe de Soins Transitionnels de mieux se familiariser avec les différentes écoles et de mieux répondre aux besoins individuels des enfants.

Carol Anne Photo
Carol-Ann Blanshay, MA, BA

L’équipe travaille avec l’administration de l’école et les professeurs afin d’établir un plan de transition personnalisé. Carol-Anne demande aux professeurs et à l’administration de l’école de toujours maintenir des lignes de communication ouvertes. Elle encourage les professeurs de solliciter leur aide n’importe la sévérité du problème. Carol-Anne explique aux professeurs qu’ensemble ils forment une partie intégrale de l’équipe. En fait, les professeurs s’occupent de la tâche la plus importante –  celle de l’observation. Carol-Anne les rassure que son équipe sera toujours là comme ressource, pour les soutenir et les aider à naviguer à travers les moments les plus difficiles. L’Équipe de Soins Transitionnels offre des stratégies qui visent à gérer le comportement de l’enfant. Lors du suivi, l’équipe fréquente souvent les différentes écoles. Pendant ces visites, l’équipe observe l’enfant en classe afin d’évaluer son progrès, éviter la régression et évaluer la manière dont il répond aux différentes situations. L’équipe de Carol-Anne et Anne souligne l’importance de la continuité – leur suivi personnel et approfondi motive les enfants à maintenir le progrès qu’ils ont fait lors du programme.

En adressant les besoins de l’enfant et du personnel de l’école, Carol-Anne et Anne établissent un plan d’action. Souvent le plan est divisé en petites étapes, pour facilement suivre le progrès de l’enfant et accroitre son sentiment d’accomplissement personnel. Par exemple, un professeur à l’école primaire a demandé à un enfant d’identifier les difficultés scolaires qui l’ont accablé au cours de la semaine. Anne a décidé de lui fournir une liste pour chaque sujet, pour que l’enfant puisse facilement noter ses difficultés académiques. Vers la fin de la semaine, l’équipe a pu mieux identifier et adresser les difficultés que l’enfant éprouvait.

La transition risque d’être plus difficile avec un manque de lien positif entre l’école et la famille. La tâche de l’enfant, comme l’explique Anne, est de démontrer son progrès et d’exemplifier ce qu’il a appris à l’hôpital. Les enfants sont souvent comblés d’émotions mixtes au sujet de leur retour à l’école. Ils sont fiers de leur progrès. Cependant, ils ont peur de régresser, de perdre ce sentiment de fierté, de décevoir leur famille et leurs professeurs. Anne a mentionné un cas où une mère avait l’intention de retirer son enfant de l’école à cause des tensions entre sa famille et l’administration. Anne s’est donc impliqué dans la situation, en agissant comme un lien entre l’école et les parents. Sans son intervention, la situation aurait pu se dérouler de manière très différente et négative.

rsz_pastedgraphic-2
Anne Smart

Le programme de Carol-Anne et Anne continue de connaitre un grand succès. Les administrations scolaires remarquent souvent des changements positifs dans le comportement de l’enfant suite au traitement à l’hôpital Juif. À la fin du programme, les enfants sont capables de transférer ce qu’ils ont appris à l’hôpital dans leur milieu scolaire. Carol-Anne explique que le niveau de succès varie énormément. Par exemple, une étudiante, après avoir suivi le programme, a éprouvé un grand sentiment d’accomplissement personnel et une meilleure confiance en soi. Pour une adolescente qui souffrait d’un manque de confiance, son succès fut énorme.

Ensemble, Anne et Carol-Anne sont une ressource flexible et créative – des qualités qui contribuent sans doute au succès de leur équipe.