La rentrée scolaire

La rentrée scolaire est une période stressante pour tout le monde. Gérer cette période en tant que parent ou enseignant d’un enfant avec des soucis de santé mentale peut s’avérer difficile, mais voici quelques conseils utiles.

Conseils utiles pour gérer la rentrée scolaire des enfants avec des troubles de comportement ou de santé mentale

 

Pour les parents

  • Préparez un emploi du temps, et incluez votre enfant dans la planification de cette routine le plus possible
  • Assurez-vous de toujours préparer le cartable et les habits le soir d’avant pour réduire le stresse avant le départ le matin
  • Essayez de ranger les jouets le soir pour éviter les distractions et le retard le matin avant l’école
  • Communiquez avec l’école et l’enseignant de votre enfant pour vous assurer que tous les problèmes sont adressés dans les plus brefs délais – utilisez peut-être un livret de communication ou fixez des rendez-vous réguliers pour rester au courant
  • Votre enfant a-t-il(elle) un Plan d’éducation individualisé (PEI)? Assurez-vous d’être sur la même page que l’école, et que tout le monde soit prêt à mettre en œuvre les mesures appropriées
  • Si vous vous inquiétez au sujet de la participation à une sortie scolaire de votre enfant, vous pouvez peut-être y aller en tant qu’accompagnatrice
  • Si vous vous sentez épuisé(e) ou stressé(e), prenez peut-être une pause – essayez de trouver un membre de la famille ou un voisin qui peut garder votre enfant un soir pour que vous preniez le temps de vous détendre. Les parents ont besoin de pauses aussi.
  • Les devoirs peuvent être une source de conflit pour beaucoup d’enfants. Essayez de vous assurer que votre enfant ait une pause appropriée après l’école pour prendre le goûter, parler de sa journée, et peut-être pratiquer une activité physique avant de commencer les devoirs. Soyez calme et ferme au sujet de l’heure des devoirs, et essayez d’établir une routine quotidienne après l’école
  • Pour plus d’astuces, voir la page Pour les familles

Pour les enseignants

  • Essayez de vous assurer qu’un enfant avec des soucis de santé mentale est assis le plus près de vous possible
  • Parfois, le fait de donner des tâches spéciales à un enfant peut l’aider à se sentir important (ex: arroser les plantes)
  • Soyez toujours très clair sur ce que vous attendez de l’enfant. La structure peut aider les enfants avec des soucis de santé mentale à rester concentrés
  • Soyez cohérent dans votre façon d’attribuer les récompenses pour le bon comportement et des punitions pour le mauvais comportement – même si vous vous sentez mal pour l’enfant, il est très important que le mauvais comportement soit suivi d’une conséquence négative
  • Aidez l’enfant à apprendre à se gérer lui(elle)-même – par exemple, évitez de laisser l’enfant devenir trop dépendent sur vous en classe en limitant le nombre de questions qu’il a le droit de demander. Ainsi, l’enfant se demandera d’avantage si une question en vaut la peine
  • Assurez-vous que les exercices donnes aux enfants avec des soucis de santé mentale sont de taille gérable – plusieurs petits exercices faisables plutôt qu’un seul exercice compliqué peuvent aider ces enfants à rester concentrés
  • Essayez d’établir une relation de confiance avec l’enfant. Ceci peut être fait en utilisant une relation existante entre l’enfant et quelque d’autre (ex. une psychologue scolaire) ou en essayant de trouver un point en commun avec l’enfant. Quels intérêts avez-vous en commun (ex. un sport, un livre)? Essayez d’utiliser ces points communs pour créer une connexion – voir cet exemple de cas
  • Si vous voyez que l’enfant a du mal à former des relations avec les autres, essayer de parler des obstacles que l’enfant pourrait avoir devant lui – voir Aider les enfants à établir des relations
  • Aussi difficile que cela puisse paraître, essayez de toujours rester calme, même quand un enfant agit de façon négative. Les réactions adultes jouent un rôle important dans le comportement d’un enfant
  • Pour plus d’astuces, voir la page pour les enseignants